Apprenez à utiliser la Google Search Console

Qu'est-ce que Google Search Console ?

Peut-être vous connaissez cet outil sous son ancien nom : Google Webmaster Tools.

Google Search Console est probablement un des outils SEO les plus sous-estimés et sous-exploités par les propriétaires et de sites Internet.

Si vous avez un site web et l'optimisation de son référencement dans les moteurs de recherche est importante pour vous, vous DEVEZ ABSOLUMENT apprendre à maîtriser les base de Google Search Console. Son utilisation est entièrement gratuite mais rapporte gros à ceux qui se prennent le temps de bien l'utiliser.

Ce que la Search Console de Google peut faire pour vous

Vérifier l'indexation de vos pages

Google Search Console vous permet avant tout de vérifier quelles pages de votre site sont connues (ou indexées) dans l'index (base de données) de Google. C'est la base : si une page web n'est pas connue de Google, aucune chance qu'il la propose aux internautes. C'est certainement une évidence pour vous, mais trop nombreux webmasters oublient de faire cette vérification essentielle.

Une page pourrait ne pas être indexée pour plusieurs raisons et ce simple contrôle vous permet d'y remédier immédiatement. Plus vite vos contenus sont indexés par le moteur de recherche et mieux c'est pour votre référencement naturel.

Repérer vos backlinks

Vous le savez  les backlinks (ou liens retour, c'est-à-dire les liens d'autres sites pointant vers votre site) sont le nerf de la guerre en matière de SEO. Ils sculptent ce qu'on appelle le PageRank (ou PR) de Google. Ne croyez surtout pas que disent certains (pseudo) référenceurs : s'il est vrai que Google ne communique plus publiquement la valeur du PR des sites qu'il indexe, le PageRank (et donc la puissance des liens) reste un des critères majeurs de positionnement.

Profitez du rapport sur les liens de votre Google Search Console pour découvrir quels sont les sites qui référencent le plus le vôtre et quelles sont vos pages les plus référencées. L'avantage dec e rapport c'est qu'il vous donne ces informations du point de vue de Google. C'est donc la vision interne du moteur de recherche que vous obtenez, c'est-à-dire ce qui importe le plus pour votre classement dans les résultats fournis par le moteur. Inutile d'avoir un lien fantastique si Google n'en tient pas compte...

Cette radiographie de vos liens (internes et externes) fournit une montagne d'informations hyper précieuses à votre consultant SEO (si vous avez fait appel à un expert externe) ou à vous-même si vous êtes votre propre référenceur et acteur principal de vos opérations SEO.

Vous apprendrez, notamment, quels sont les principaux domaines (autres sites) qui vous référencent le plus. Peut-être vous identifierez des sites de spam dont les liens sont néfastes à votre classement et vous pourrez entreprendre des actions pour vous prémunir de toute pénalité. Si par exemple un nom de domaine est considéré comme spammeur par Google et qu'un site de ce domaine (ou sous-domaine) pointe vers votre site, il vaudra mieux vous défaire de ce lien. Cette section vous montre également quelles sont les pages (URLs) de votre site Internet qui reçoivent le plus de liens entrants.

Une information dont vous devez absolument tenir compte dans votre stratégie de netlinking est la suivante : à quel point le texte d'ancrage (texte de l'ancre des liens) est-il varié et pertinent aux yeux des internautes et de Google ? Correspond-il à un profil de liens externes qui est considéré par Google comme naturel (par exemple, une proportion naturelle de liens nofollow / liens dofollow) et cohérent avec le contenu des pages recevant les liens ?

Enfin, la Google Search Console va également vous aider à comprendre si le maillage interne de votre site web (c'est-à-dire la façon dont vous avez agencé vos liens internes) est bon ou mérite quelques ajustements.

Suivre vos performances

Cette section est celle qui intéresse le plus les webmestres.

Si vous suivez de près votre référencement Google et votre positionnement (ranking) ce n'est pas pour rien. Vous ne souhaitez pas simplement indexer votre site. Votre but est de vous positionner sur le plus grand nombre de keywords (ou mot-clés) possible et générer un maximum de trafic ciblé et qualifié.

Vous savez que derrière chaque requête se trouvent des potentiels visiteurs et donc de potentiels prospects et futurs clients. De tous les outils Google gratuits, la section Performances de la Search Console va vite devenir un de vos plus grands alliés pour votre marketing en ligne.

Le rapport sur les performances vous donne des statistiques essentielles sur comment se passent les choses pour votre site dans les pages de résultats (SERP) de recherche Google :

  • requêtes les plus populaires, qui génèrent le plus d'affichages et de clics
  • nombre d'impressions : nombre de fois que votre site est apparu dans les résultats
  • CTR (click-through rate ou taux de clic) moyen
  • pages de votre site recevant le plus de clics
  • etc.

Ces informations valent de l'or pour votre webmarketing et méritent que vous vous y penchiez régulièrement.

Elles vous permettent de savoir ce que les internautes cherchent vraiment et quelles sont les pages qui méritent plus de soin, quels aspects de votre stratégie de rédaction web méritent que vous produisiez des contenus de meilleure qualité et ainsi mettre en place une stratégie éditoriale plus performante.

Ces précieuses données vous aident à décider quelles optimisations on-site (ou on-page) sont prioritaires, notamment au niveau des balises title (titres des pages) et la balise meta description de chaque page de votre site Internet.

Vérifier votre fichier robots.txt

Le fichier robots.txt est un simple fichier de texte brut qui doit être placé à la racine de votre site. Les robots d'exploration (ou web crawlers tels que Googlebot) suivent une convention (ou standard) qui permet de renseigner quelles parties (ou ressources) d'un site web doivent être explorées (ou pas) par les moteurs de recherche.

Google Search Console dispose d'une page nommée outil de test du fichier robots.txt et qui, comme son nom l'indique, vous permet de vérifier si la syntaxe de votre fichier est bonne.

L'outil vous permet aussi de tester les éventuelles modifications au contenu du fichier robots.txt. Notez toutefois qu'il faudra copier les modifications testés dans le fichier robots.txt hébergé sur votre propre site, puisque l'outil se limite à tester une copie de votre fichier et pas celui qui se trouve réellement chez votre hébergeur.

Autres avantages à utiliser la Search Console

La Search Console de Google vous aidera à référencer votre site et à viser la première position de bien d'autres façons.

Voici certaines autres fonctionnalités de cet outil indispensable à tout consultant en référencement :

  • connaître la fréquence de visite (ou crawl) de votre site par le robot indexeur de Google;
  • visualiser les pages de votre site comme Googlebot et comprendre comment elles sont vues par le robot d'indexation;
  • annoncer et contrôler la validité de votre sitemap (plan de site);
  • préciser quel est le domaine canonique que vous préférez que Google affiche, si votre site est accessible avec ou sans le www. ou via plusieurs noms de domaine
  • obtenir un rapport d'erreurs potentielles qui bloqueraient le passage du robot de Google
  • bénéficier de suggestions d'améliorations possibles sur le code HTML et CSS pour votre site (temps de chargement, comptabilité mobile et responsive)
  • demander la suppression de pages de l'index du moteur de recherche
  • etc.

Comment activer Search Console de Google sur son site ?

Vous avez compris que Search Console de Google n'est pas un logiciel ou un script à installer sur votre site web.

Il s'agit plutôt d'une webapp qui va compiler des données issues de Google lui-même et qui va les afficher au propriétaire légitime d'un site. Comprenez que Search Console de Google ne va pas extraire des données depuis votre site, mais va extraire des données de son propre index et de la façon dont votre site apparaît dans les SERPs (pages de résultats de recherche) et transmettre ces informations à celui qui peut prouver en avoir le droit.

Pour activer ou "installer" Search Console de Google vous devez donc :

  • disposer d'un compte Google, par exemple une adresse Gmail ou autre adresse e-mail associée à un compte Google
  • vous rendre sur Google Search Console et vous connecter avec votre compte Google
  • ajouter une propriété de site, puisque vous pourriez posséder plusieurs sites et vouloir explorer les données de tous vos sites depuis la console avec le même compte utilisateur
  • valider la propriété de votre site, c'est-à-dire prouver que vous êtes bien le webmaster ou le référenceur autorisé à explorer les données de votre site

Qu'est-ce que la validation de propriété et pourquoi est-elle importante ?

Le processus de validation protège vos données privées. Vous ne souhaitez certainement pas que n'importe qui puisse accéder aux données d'exploration de votre site. Seul l'éditeur ou le propriétaire légitime d'un site (ou encore l'agence SEO mandatée) doit être autorisé à visualiser les données privées et pouvoir influencer la façon dont les services Google vont explorer les pages de votre site Internet.

Méthodes de validation

Google propose plusieurs méthodes de validation.

Les méthodes les plus simples pour valider la propriété d'un site sur la Search Console sont l'import dun fichier HTML et l'ajout une balise meta au code HTML d'une page spécifiée.

La première méthode (import dun fichier HTML) consiste simplement à récupérer (télécharger) un fichier HTML depuis la Search Console puis à le déposer (probablement par FTP) à un endroit spécifique de votre site, typiquement à la racine. Ensuite, la Search Console va vérifier l'existence du fichier en question qui ne doit pas être modifié, ni renommé.

Le seconde méthode (insertion d'une balise meta dans le code HTML) consiste en la vérification de la présence de ladite balise meta dans une page spécifique de votre site.

Il existe d'autres méthodes pour confirmer à Google que vous êtes bien le propriétaire (ou l'agence de référencement autorisée) comme la modification de l'ajout d'un enregistrement DNS TXT ou CNAME au niveau du nom de domaine ou encore l'utilisation du code de suivi Google Analytics, mais ces méthodes sont généralement plus longues et complexes que les deux méthodes de validation présentées plus haut.

Bonne nouvelle pour les utilisateurs du service Blogger : les nouveaux blogs créés sur la plateforme Blogger sont automatiquement ajoutés et validés dans le compte Search Console.


CASEO est l'agence SEO qui fait exploser le chiffre d'affaires d'entreprises partout en Suisse romande.

© 2019 CASEO • inSolus Sàrl • Rue des Épinettes 12 ter • 1227 Carouge Genève

En savoir plus sur nos conditions et garanties.